Marketing traditionnel vs. marketing digital – Be-Creative
Comment communiquer en temps de crise ?
avril 8, 2020
La question des droits d’auteur à la sauce Instagram
mai 5, 2020
Show all

Marketing traditionnel vs. marketing digital

Ebony businessman hands with newspaper and phone. Successful business person, black man in formal wear

Le marketing digital est plus que jamais le centre de nombreuses campagnes de communication en 2020. Il présente bien des avantages face au marketing traditionnel, mais peut-on réellement appuyer sa stratégie sur le numérique uniquement ?

Petit rafraîchissement

Dans un premier temps, nous allons clarifier certaines notions fondamentales afin de s’assurer une base commune avant de mettre en évidence les spécificités.

Selon le Larousse, le marketing se définit comme un « Ensemble d’actions qui ont pour objet de connaître, de prévoir et, éventuellement, de stimuler les besoins des consommateurs à l’égard des biens et des services et d’adapter la production et la commercialisation aux besoins ainsi précisés. »

Les supports les plus connus sont entre autres les journaux, la télévision, la radio, les affiches, le marketing direct ou tout autre type d’imprimé.

Maintenant que nous avons défini le marketing de manière générale, nous pouvons décrire ce qu’est le marketing digital. En quelques mots, il s’agit des actions marketing qui reposent sur les canaux et les supports en ligne.

Parmi les principaux attributs de ce dernier on peut citer : le site web, le blog, les réseaux sociaux, les e-books ou encore les newsletters.

Les avantages du marketing digital sur le marketing traditionnel


La principale faiblesse du marketing traditionnel réside dans sa capacité de ciblage. En effet, contrairement à son homologue digital, il bénéficie d’une précision réduite et cela à plusieurs conséquences.

Premièrement, il sera plus difficile de toucher l’audience souhaité à travers une campagne dite traditionnelle. Elle aura tendance à toucher une audience moins homogène que celle que le ciblage digital permet.

Deuxièmement, les retombées de cette campagne seront elles aussi difficiles à mesurer. En effet, il sera impossible de déterminer précisément si les ventes générées suite à la campagne émanent de la publicité dans le journal ou du spot radio par exemple.

De manière générale, il est communément admis que le retour sur investissement (ROI) est difficilement mesurable et que pour maximiser l’impact de la campagne les dépenses devront être importantes.

Le marketing digital nécessitera quant à lui moins d’investissement pour des résultats comparables. En effet, ce dernier permet un ciblage toujours plus précis des publicités en ligne, notamment sur les réseaux sociaux ou encore sur le net grâce aux cookies.

Par exemple, si l’on souhaite faire la promotion de chaussures de sport, sur Facebook il sera possible de cibler l’annonce sur les personnes qui ont déclaré avoir un intérêt pour la course à pied ou qui suivent des marques de vêtements de sport. Imaginons que cela nous permette de toucher 300 personnes dans un rayon de 20km.

Afin de toucher le même nombre de clients potentiels à travers une campagne de marketing traditionnel, il sera nécessaire de multiplier les annonces dans différents journaux car il sera impossible de cibler uniquement les personnes ayant un intérêt pour la course à pied. Et vous l’aurez compris, en augmentant le nombre d’annonces, on fera également augmenter les coûts de communication.

D’autre part, le ROI sera aussi plus facilement mesurable car il sera possible de quantifier le nombre de visiteurs sur le site web, le nombre de personnes touchées par une publicité sur les réseaux sociaux et ainsi déterminer les canaux les plus efficaces en matière de promotion.

Une seconde faiblesse du marketing traditionnel se trouve dans le type d’interaction que celui-ci propose ; elles sont pour la plupart unidirectionnelles.
Les consommateurs potentiels seront par exemple exposés au spot publicitaire et il ne reste plus qu’à l’entreprise d’espérer que ceux-ci reviennent vers elle pour acheter son produit ou son service.

Dans le cas du marketing digital, les interactions peuvent quant à elles être bidirectionnelles ; notamment grâce aux réseaux sociaux. Les clients potentiels sont souvent à réagir et échanger avec la marque, avec en prime le caractère instantané offert par les médias sociaux. Cela a pour effet de mettre en place une relation entre la marque et son audience, que l’entreprise aura à cœur d’entretenir en animant sa communauté.

La fin du marketing traditionnel ?

Les avantages du marketing digital listés précédemment peuvent laisser penser que le marketing traditionnel est en fin de vie. Mais comme souvent, les apparences sont trompeuses.

Les campagnes ayant l’impact maximal sont celles qui allient traditionnel et digital. Bien que le marketing digital ait de nombreuses qualités et complète certaines lacunes du marketing traditionnel, l’alliance des deux méthodes permet de maximiser l’efficacité de la communication.

Le marketing traditionnel permet toujours d’atteindre un public qui tend à échapper aux filets du digital.
La clef du succès se trouverait donc dans la complémentarité des tactiques, et être présent sur tous les fronts reste le meilleur moyen de s’assurer une visibilité optimale et le plein de succès de sa campagne.

Rejoignez-nous également sur les réseaux sociaux pour être au courant des dernières tendances du marketing et du marketing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code